Que signifie robuste?

Que signifie robuste? Du point de vue de l'utilisateur, robuste signifie que le terminal peut fonctionner dans différents environnements de travail, pas seulement pour une utilisation unique mais plutôt pendant une longue période, qui irait de 3 à 5 ans d’utilisation.

Mais selon le genre de travail effectué, ce qui est robuste pour un utilisateur, ne l’est pas forcément pour un autre. Par exemple, un terminal mobile dans un entrepôt peut souvent tomber et être exposé à la poussière, mais il est peu probable qu'il soit exposé à des températures extrêmes ou à la pluie. D'un autre côté, un forestier aura besoin d'un appareil avec une protection contre l'eau et résistant à de grands écarts de températures, mais n'est probablement pas concerné par la poussière.

L'outil adéquat pour le travail

Le terminal mobile est là pour vous faciliter le travail. La règle pour un utilisateur est donc: trouver l'outil qui s’adaptera au mieux à son environnement de travail. Un acheteur rationnel, de terminal mobile, évaluera avec attention l’environnement dans lequel l'équipement va être exposé puis regardera les caractéristiques du produit pour trouver l'appareil suffisamment robuste, pouvant résister à l’environnement d’utilisation. Choisir un appareil un peu plus robuste que nécessaire peut être un bon choix pour s’assurer qu’il résistera parfaitement à ce à quoi il est exposé. Il vaut mieux être trop robuste que pas assez et il est possible que vous rencontriez des conditions plus sévères que prévu.

Comment définit-on la robustesse?

Le niveau de robustesse d'un appareil est défini de la meilleure manière par ses spécificités environnementales et les trois caractéristiques les plus courantes et les plus utiles sont:

  • Plage de températures
  • MIL-STD-810G (anciennement MIL-STD-810-F)
  • IP

Ces spécificités figurent le plus souvent sur la fiche technique du produit.

Les spécificités de températures définissent la plage opérationnelle de températures pour l'appareil. Travailler avec un appareil en dessus ou en dessous de celles-ci peut causer la panne de l'appareil.

MIL-STD-810G est un standard donné par le laboratoire de tests de développement technologique de l'armée Américaine (US Army Developmental Test Command). C’est une série de différents tests environnementaux pour prouver que l'équipement répondant aux standards survivra sur le terrain. Le standard était spécialement défini pour tester les équipements militaires. Désormais il est également utilisé pour une grande gamme de produits militaires et civils, dont les terminaux mobiles.

IP est l'abréviation d'Ingress Protection (protection de pénétration). Il est utilisé pour préciser le niveau de protection environnemental d'un équipement électrique contre des corps solides et des liquides. En d'autres termes, il indique la taille des corps solides ou la quantité de liquide pouvant pénétrer l'enveloppe de l'appareil et éventuellement endommager l'appareil. Ceci est défini par le standard international IEC 60529.

Les méthodes de test MIL-STD

MIL-STD-810G est composé d'à peu près 24 méthodes de test de laboratoire qui couvrent une large gamme d'environnements, de la possibilité de fonctionner en haute altitude (méthode 500.5) à la résistance au choc balistique (méthode 516.6). Aucun terminal mobile n'a été testé par les 24 méthodes; de nombreuses méthodes ne s'appliquent pas aux ordinateurs portables. Mais en règle générale, plus le nombre de méthodes testées (et réussies) sur un appareil est grand, plus le niveau de robustesse de l'appareil est élevé. Les appareils les plus robustes comme l’ Algiz 7 et l’Algiz 10X ont été testés par 8 à 10 méthodes MIL-STD-810G.

Donc, lorsque vous consultez une fiche technique, soyez attentif aux méthodes qui s'appliquent à votre situation. Si vous allez travailler à plus de 3000 mètres d'altitude, assurez-vous que l'appareil soit testé par la méthode MIL-STD qui couvre l'altitude. Si vous allez travailler avec des températures qui vont varier rapidement, assurez-vous que l'appareil soit testé pour les chocs de températures.

Les définitions IP- Quel niveau avez-vous besoin?

Les indices IP sont indiqués par un nombre à deux chiffres. Le premier chiffre indique le niveau de protection contre la poussière. Le deuxième chiffre indique le niveau de protection contre les liquides (eau). La définition de ces niveaux est présentée dans le tableau sur la droite.

 

First digit
Protection against dust

    Second digit 
Protection against water
  0: No protection     0: No protection
  1: Protection against solids up to 50 mm     1: Protected against dripping water
  2: Protection against solids up to 12 mm     2: Protected against dripping water (tilted)
  3: Protection against solids up to 2.5 mm     3: Protected against water spray
  4: Protection against solids up to 1 mm     4: Protected against splashing water
  5: Protection against dust; limited ingress     5: Protected against water jets
  6: Totally protected against dust    

6: Protected against a nozzle under pressure

        7: Protected against immersion (1 meter for 30 min)
        8: Protected against submersion (at depth, under pressure)

 

Nous pouvons voir dans ce tableau qu’il existe 7 niveaux différents pour évaluer la résistance à la poussière, du niveau 0 au niveau 7. L'eau a 9 niveaux différents, du niveau 0 au niveau 8. En pratique, les ordinateurs robustes ont tous au moins une protection contre les poussières de niveau 5 et une protection contre les liquides d'au moins 4. Mais aux extrémités opérationnelles de l'échelle, les niveaux peuvent représenter une grande différence. Par exemple, un niveau de protection contre la poussière de 5 signifie que de la poussière peut pénétrer l'appareil, tandis que le niveau 6 indique que l'appareil est complètement imperméable à la poussière.

Par exemple, un appareil avec l'indice IP67 est complètement imperméable à la poussière et résiste à une immersion dans l'eau à une profondeur d’un mètre pendant au moins 30 minutes. Cet appareil serait un choix excellent pour les environnements très poussiéreux et sales ou bien où les chutes accidentelles dans l'eau (par ex dans un lac ou cours d'eau) sont possibles. Tandis qu'un appareil avec un indice IP de IP54 est seulement protégé de façon limitée contre la poussière et l'eau et ne devrait jamais être complètement immergé.

De plus en plus, les constructeurs de terminaux durcis utilisent le terme IP68. Mais il faut savoir que vous avez besoin d’un indice supplémentaire pour évaluer le niveau IP68. Si l’indice inferieur IP67 était déjà immersible dans l’eau, comment se peut-il que l’IP68 soit encore plus durci ? Le secret est dans le petit plus que possède l’indice IP68. Pour que cet indice soit correct, il faut que le constructeur spécifie la profondeur et le temps d’immersion du terminal dans l’eau. Si une immersion à 1 m de profondeur pendant 30 min sur un terminal durci IP67 ne vous suffit pas, vous devez d’abord comparer ses éléments avant de choisir un terminal durci IP68

Terminaux durcis pour environnements difficiles

La connaissance précise des standards, des normes en vigueurs et des spécificités de l’environnement dans lequel le terminal mobile va être exposé facilite le choix. Si vous connaissez exactement les caractéristiques que doit supporter le produit que vous allez acheter, vous trouverez à coût sûr celui qui vous ira parfaitement. Et rappelez-vous, un terminal durci vaut mieux qu’un appareil endurci car les terminaux mobiles sont durcis à l’intérieur et à la surface du terminal de façon à ce qu’aucune partie ne reste vulnerable et fragile.