Contactez nous pour plus d'informations

En savoir plus sur le produit

Contactez nous

La technologie robuste fournit un vote de confiance

Le défi

Concevoir et utiliser un système pour fournir l'emplacement précis et en temps réel des milliers de pièces d'équipement.

La solution

Utiliser une lecture code-barres, un GPS et le Nautiz X5 de poche et robuste pour suivre les mouvements de chaque pièce d'équipement dans le système.

Les résultats

La possibilité de localiser instantanément toute pièce d'équipement d'élections, renforçant ainsi l'intégrité du processus électoral.

 

Les responsables des élections dans le comté de Maricopa, en Arizona, savent maintenant exactement où chaque pièce d'équipement d’élection est en temps réel, ce qui améliore l'intégrité du processus électoral.

Une société démocratique repose sur une prémisse fondamentale : que chaque vote compte.

Le processus électoral - qu'il s'agisse de voter pour un président ou le financement des parcs locaux - doit être respecté par toutes les personnes concernées. Les ennuis rares dans certaines logistiques des récentes élections américaines ont été accueillis avec l’indignation du public, et à juste titre.

C'est pourquoi le département des élections du comté de Maricopa, en Arizona - États-Unis, a récemment lancé une solution technologique innovante pour suivre chaque pièce de matériel électoral dans chaque bureau de vote pendant toute l'année, en utilisant une variété de capacités technologiques intégrées à l’ordinateur de poche robuste de Handheld, le Nautiz X5.

C'est un défi assez grand. Le comté de Maricopa est le quatrième plus grand comté des États-Unis ; il comprend la grande région de Phœnix et au-delà - environ 2 millions d'électeurs inscrits. Le comté voit une hausse de 200 élections distinctes chaque année et possède plus de 10.000 pièces de matériel électoral, y compris les urnes, les sacs de bulletins, les machines de vote et les lecteurs optiques.

Le défi que représente le suivi précis de tout cet équipement est évident, mais la nécessité d'un meilleur système a été douloureusement illustrée par une vérification du gouvernement fédéral. Le comté avait reçu le financement des élections par l’intermédiaire de Help America Vote Act (HAVA), et tous les destinataires de fonds par le biais de cette loi sont soumis à  une vérification par les agents des élections fédérales. L’appel des fonctionnaires fédéraux a démontré le chaos.

Terry Thompson, directeur des TI pour le bureau d’enregistrement du comté de Maricopa, se souvient: « Nous ne pouvions pas donner rapidement l'emplacement d'une pièce d'équipement. Les fonctionnaires fédéraux voudraient vérifier un achat d'équipement demandé, en voyant une pièce en particulier avec un numéro de série particulier. Si cet équipement était dans l'entrepôt, cela pouvait prendre des heures ou des jours pour un travailleur pour trouver un numéro de série individuel ».

Il n'a pas fallu beaucoup de ce processus douloureux pour comprendre qu'ils avaient besoin d'un meilleur système. Ils ont formé une équipe de projet du comté pour commencer l'élaboration d'une solution personnalisée en partant de zéro. Ils ont étudié les besoins, fixé les objectifs et considéré la technologie disponible. Et puis, ils ont fait des achats.

La liste des exigences de l’équipe comprend un système d'exploitation Windows Mobile, une fonction GPS, un lecteur de code-barres, un clavier QWERTY, une construction robuste pour utilisation sur le terrain et une batterie de longue durée.

« J'ai commencé à faire des recherches et le Nautiz X5 a été à peu près le seul appareil que j'ai trouvé, qui répondait à tous nos besoins », dit Thompson.

Le Nautiz X5 a un processeur 806 MHz Xscale à grande vitesse et fonctionne sous Windows Mobile 6.1. Il dispose d'un écran VGA, d’un appareil photo autofocus intégré de 3 mégapixels et de la technologie GPS SIRF Instant Fix II. Son poids léger est inférieur à 390 grammes, et son standard HSPDA offre une communication 3G ultra-rapide. Il a également Bluetooth intégré et 802.11b / g, présente un clavier QWERTY en option et comprend une batterie standard qui dure plus d'une journée complète de travail sur une seule charge.

Et, surtout, le Nautiz X5 a un indice de protection IP65, ce qui signifie qu'il est imperméable à la poussière et hautement résistant à l'eau et il peut résister à des chutes et opère dans une vaste gamme de températures.

Le comté a acheté plus de 140 Nautiz X5 à utiliser avec son système de suivi amélioré. Voici comment le nouveau système fonctionne pour un jour d’élection :

Lorsque chaque pièce d'équipement quitte l'entrepôt central, son code-barres est enregistré. Un Nautiz X5 dans chaque camion de livraison est suivi en temps réel en utilisant le GPS et le suivi Google, ce qui crée un enregistrement permanent du voyage. À chaque bureau de vote, l'équipement déchargé est de nouveau lu et les coordonnées GPS de sa nouvelle position sont entrées.

Tout au long de la journée, les bulletins individuels des électeurs sont enregistrés et les résultats sont stockés sur un paquet PROM (mémoire de lecture programmable), qui s'apparente à une carte flash. Les paquets PROM sont lus quatre fois chacun - quand ils quittent l'entrepôt, quand ils sont déposés à chaque site de vote, quand ils sont lus à la fin de la journée à un site de réception et quand ils sont retournés à l’entrepôt pour être stockés.

C'est un processus d'information intensive et toutes les unités de données de suivi sont synchronisées en temps réel à un serveur central.

Bien sûr, la fiabilité de l'information dépend de l'équipement qui la collecte et le Nautiz X5 s'est avéré être à la hauteur. En particulier, Thompson a été impressionné par sa robustesse.

« Nous embauchons quelques centaines de travailleurs temporaires et des camions pour chaque élection, et croyez-moi, dans la zone d'entrepôt, ils n’y vont pas exactement doucement avec l'équipement », dit-il. « Nous n'avons pas eu besoin de remplacer un seul Nautiz X5. Cela en dit long – je ne peux pas en dire de même pour le reste du matériel électoral ».

Un autre test important est venu en juin dernier : une autre vérification du gouvernement fédéral.

« Notre objectif pour ce système était d’être en mesure de donner une description d'une pièce d'équipement et un numéro de série et d’être capable de le voir sur l'écran ou de produire un rapport de son emplacement exact », explique Thompson. « Nous vérifions physiquement son emplacement, mais maintenant nous savons exactement où regarder ».

« Pour la vérification en Juin, il y avait une longue liste de pièces que nous devions localiser. Je me souviens d'une pièce qui était dans une salle de scrutin ; un travailleur a pris une photo de la pièce et de son numéro de série sur place et puis il a signé la photo électroniquement et l’a envoyée au contrôleur ».

Des capacités impressionnantes comme celles-ci permettront au comté de Maricopa de renforcer un processus démocratique digne de confiance. « Il est vraiment important que les gens puissent faire confiance en un processus de vote sécurisé et  en notre responsabilité pour celui-ci », dit Thompson.

Et il a raison.