Contactez nous pour plus d'informations

En savoir plus sur le produit

Contactez nous

L'ALGIZ XRW ASSISTE LES SCIENTIFIQUES SUR L'OCEAN GLACIAL ARCTIQUE

À l'aide du PC portable durci Algiz XRW du groupe Handheld, deux scientifiques ont accueilli le projet Artic Science Field Logistics de l'automne 2013 au printemps 2014, en offrant aux chercheurs d'une monde entier une opportunité unique de collecter des données scientifiques dans un site arctique lointain.  Cet ordinateur mobile robuste a aidé à enregistrer et à stocker des données scientifiques, en gardant des lignes de communication ouvertes avec les intervenants du monde entier, en navigant autour des icebergs, en suivant les données de localisation et en anticipant les temps orageux.

Le défi

Faire une étude scientifique, collecter des infos sur l'océan Arctique en gardant des lignes de transmission ouvertes avec des scientifiques

La solution

Confier la collecte des données quotidienne, la communication et les tâches de navigation au PC portable ultra-durci ALGIZ XRW de Handheld.

Le résultat

Grace à une technologie durcie fiable, contribuer à des découvertes pour la compréhension scientifique sur les écosystèmes de l'Arctique.

La préparation pour l'hiver

Au cours de l'été 2013, le chercheur et explorateur français Alan Le Tressoler et la biologiste norvégienne de la vie marine Elin Austerheim ont préparé le voyage au Groenland depuis Brest, en France pour passer près d'un an bloqués dans la glace au large de la côte est du Groenland à bord de Argelvor : un voilier à la coque en acier de 43 pieds (13,10 m) équipé d'un laboratoire à bord.

«Je suis toujours ébahi devant la préparation requise pour se préparer à ce type d'expédition», déclare Tressoler. «Vous devez être capable d'effectuer des réparations si quelque chose casse ou dysfonctionne - et il est impossible de nous rendre rapidement au magasin une fois que la glace est gelée.»

La préparation la plus importante effectuée par l'équipage a sans doute été de s'assurer qu'ils utilisaient une technologie fiable, puissante pour garder des lignes de communication ouvertes avec le monde extérieur. Ainsi les scientifiques se sont tournés vers ce qu'il savait apte à fonctionner : l'Algiz XRW.  Cet ordinateur portable durci avait accompagné Le Tressoler dans une expédition au Pôle Nord en 2012 avec d'excellents résultats, et il avait hâte de l'utiliser à nouveau au Groenland.

«L'Algiz XRW est le seul appareil électronique à bord auquel je fais confiance. Un grand nombre d'autres appareils ne pourraient pas survivre dans ces conditions», affirme Le Tressoler. «Il a eu une vie rude ici, mais il a tenu le coup sans problème.»

Austerheim est d'accord : «La plupart des équipements qui fonctionnent sur batteries ne supporte pas les faibles températures, mais nous pouvions compter sur ce terminal mobile durci pour être fonctionnel.»Alan Le Tressoler and the Algiz XRW rugged notebook

L'Algiz XRW est doté d'un indice de protection IP-65, ce qui signifie qu'il est entièrement étanche à l'eau et à la poussière, il a passé les normes strictes MIL-STD-810G pour survivre à des températures extrêmes, à l'humidité, aux chutes et aux vibrations. Malgré sa robustesse, ce PC portable durci est suffisamment compact pour être emporté partout, il pèse seulement 1,6 kilogramme (3,5 livres). Deux ports USB et un port RS232 permettent aux scientifiques de connecter un téléphone satellite et une gamme d'instruments scientifiques pour collecter des données sur le terrain.

En utilisant l'Algiz XRW avec leur téléphone satellite, Austerheim et Le Tressoler pouvaient télécharger et voir des cartes et des graphiques de la mer de glace, recevoir les bulletins météorologiques et anticiper les prochaines tempêtes de neige, communiquer avec les scientifiques à travers le monde sur les projets en cours, envoyer et recevoir des emails, mettre leur blog et site internet à jour, et effectuer des appels téléphoniques.

Une base scientifique au Groenland

L'Algiz XRW a démontré être un précieux outil de navigation pendant le voyage au Groenland.  Son GPS intégré et ses capacités de pointage de cartes électroniques ont aidé à montrer le chemin, et sa robustesse et portabilité en ont fait un appareil commode et fiable à avoir à bord.

«Étant donné que le XRW est étanche, nous pouvions le garder sur le pont avec nous,» dit Le Tressoler.

Les chercheurs sont arrivés à Amdrup Havn, une petite baie, mi-septembre. Au moment où la mer de glace s'est solidifiée à la fin de l'automne, la base scientifique à bord du Argelvor était prête à accueillir les visiteurs scientifiques avec un petit labo qui comprenait un microscope, des pompes à vide pour filtrer l'eau, et un espace de stockage pour les échantillons. Il offrait également un équipement de terrain tel que des tentes, des sacs de couchage, un réchaud de camping, et une pulka qui permettrait jusqu'à six personnes de vivre à bord du bateau.

Collecting scientific data on the Arctic ice with the Algiz XRW ultra-rugged notebook

Le travail commence

Chaque semaine pendant plusieurs mois, Austerheim et Le Tressoler on collecté, filtré et préservé des échantillons de neige et de glace pour le groupe de Génomique Microbienne Environnementale du Laboratoire Ampère et pour le Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l'Environnement. Les visiteurs scientifiques de ces institutions ont ensuite utilisé les spécimens pour étudier le transfert de micro-organismes dans l'atmosphère, la neige et la glace, en donnant des points de compréhension sur leur rôle dans le cycle des nutriments et polluants de l'écosystème.

Pour le compte de l'Institut International de Recherche de Stavanger l'équipage de Argelvor a également effectué une expérience contrôlée qui reproduisait un déversement de pétrole, puis ils ont analysé les micro-communautés pour voir comment elles réagissaient à l'exposition au pétrole dans le temps.

Les instruments d'échantillonnage branchés à l'Algiz XRW ont aidé les scientifiques à effectuer les collectes et les analyses. Le premier instrument qu'ils ont utilisé était un appareil connu comme CTD qui mesure la conductivité, la température et la densité, permettant aux scientifiques d'analyser les conditions physiques telles que la température et la salinité à travers une colonne d'eau.

Les ornithologues ont utilisé l'équipement du projet pour étudier le comportement d'alimentation des oiseaux de mer de l'Arctique nommés mergules nains. Ils ont attaché un enregistreur léger de température et de profondeur aux pattes de l'oiseau, et après trois jours ils ont récupéré les enregistreurs.  En les connectant directement à l'Algiz XRW, ils ont appris pendant combien de temps les mergules nains volaient et à quelle profondeur ils nageaient pour trouver de la nourriture.

Durci, mobile, indispensable

Le projet Arctic Science Field Logistics, à l'aide d'une technologie de terminaux mobiles durcis, a procuré aux scientifiques à travers le monde, une manière de travailler ensemble, côte à côte, dans l'un des environnements les plus éloignés, exigeant et les moins étudiés du monde.


C'était une collaboration, une communication et une connexion à son meilleur niveau - tout ceci rendu possible avec la technologie de terminal mobile durci